Interview

Hinde Boulbayem, CEO de SUMY for Sustainable Urban Mobility

CEO – Project Manager – Head Officer – PDG ou tout ce que vous voudrez…

SUMY c’est quoi ?

SUMY est l’acronyme de Sustainable Urban Mobility et c’est une société de logistique et de transport durable en zone urbaine. C’est une solution pour apporter de l’air pur dans les villes. Plus sérieusement, SUMY est le premier à utiliser des véhicules utilitaires silencieux pour le transport de marchandise.

Ce système « Natural Gas Vehicles » combine :

1. un système de réfrigération silencieux « LNRS » ( Liquid Nitrogen Refrigeration System) par injection indirecte d’azote liquide « renouvelable » . C’est donc 0dB dans la caisse du véhicule au lieu des systèmes diesel de refrigération bruyants 72 dB et polluants

2. un moteur fonctionnant au carburant CNG (gaz naturel compressé) et CBG (Biogas organique) « renouvelable » afin de réduire les impacts négatifs du transport.

SUMY c’est donc : moins 39 % de CO2 durant le transport et moins 95 % de particules fines cancérigènes

Pour qui ?

Les distributeurs des secteurs de la distribution alimentaire, pharmaceutique et e-commerce.

Quels sont les faits marquants de votre parcours qui vous ont amené à créer votre propre activité ?

Un des facteurs déclencheurs au lancement de ma société a été l’orage qui a suivi la crise économique de 2008. Cette catastrophe qui déchira le tissu économique bruxellois et assombris le ciel des jeunes chercheurs d’emploi m’a permis de comprendre la nécessité d’un business model innovant, durable et profitable pour permettre la stabilité de nos emplois à long terme.

Plus simplement, j’ai appris à danser sous la pluie plutôt que d’attendre que l’orage passe.

A quelles difficultés avez-vous été confrontées lors du lancement de votre activité ?

Lors du démarrage, il est difficile de faire face aux coûts des charges sociales extrêmement élevées. Il n’était pas facile non plus d’assurer le développement commercial de notre service eco-logistique auprès de nouveaux clients.

Quelles sont vos principaux succès ? Et à quoi sont-ils dus ?

Je suis fière d’avoir convaincu des acteurs clés à m’aider financièrement dans la phase expérimentale. Ce succès est du à une excellente capacité de gestion, une très bonne connaissance et expertise du secteur. De plus, j’ai eu la chance d’avoir un portefeuille de clients potentiels intéressant et surtout une vision globale…

Quels sont vos challenges, aujourd’hui ?

Mon principal défi consiste à développer ma société au niveau international et de le faire au travers de contrats de collaboration fructueux et durables.

Le fait d’être une femme est-il un frein ou un atout ?

Un atout. Déjà à la préhistoire les femmes ont eu le rôle de gestionnaire des ressources, à travers leurs occupations elles ont développé un modèle permettant de garder précieusement les semences et le feu ( foyer) dans le but de préserver la sécurité alimentaire. Je pense donc que la « préservation des ressources » est une qualité féminine qui a traversé le temps.

Et si d’un coup de baguette magique vous pouviez changer 3 choses, ce serait :

1. Le climat économique serein pour tous (fini les tempêtes de neige – de pluie, les inondations, etc…)

2. Plus de guerres ni de militaires, la paix.

3. Madonna comme coach

Quels sont vos conseils à celles qui démarrent leur business ?

Lorsqu’on démarre, il me semble important d’être très organisé et avoir une bonne connaissance en gestion. Il ne faut surtout pas compter ses heures, savoir s’entourer des meilleures, oublier le mot vacances pendant un temps, et surtout être patiente…

hinde-boulbayem-sumy

SUMY c’est donc : moins 39 % de CO2 durant le transport et moins 95 % de particules fines cancérigènes